samedi 18 juin 2011

La vidéo complète du départ d’Eric Besson du plateau de Capital



jeudi 9 juin 2011

Alerte "rouge" en Amérique du Sud

Communiqué

D'après DTOM.fr; il reste plus que deux démocraties dignes de ce nom en Amérique du Sud, autrement dit cette région du monde ressemble de plus en plus à l'ancienne Europe de l'Est.

Pendant que les nations du monde libre combattent à juste titre l'islamisme, il serait bon de ne pas oublier que le communisme n'est tout simplement pas mort en 1990, il renaît là où il a longtemps montré des signes de retour

mercredi 1 juin 2011

Itinéraire d'une bande d'irresponsables (copyright un certain journal de gauche et apolitique)

Car oui, a en croire un journal très sérieux, les libertariens sont des irresponsables. Il est vrai que lorsqu'on est un torche-cul de gauche, on est clairement sérieux, informé, objectif, voir même le camp du bien.

Défense de rire !

Disons surtout qu'on est l'opposition ou l’alternative de rien du tout quand on est de gauche dans un pays keynésien de père en président. Et que l'élite se compose d'individus qui se prenaient pour des "révolutionnaires" en allant manifester et casser avec la protection de la police, qui dans ce pays n'a jamais envoyé à l’hôpital les faux révolutionnaires que sont les gauchistes. Merci papa et maman. L'élite politique et médiatique de la France, ce n'est que ça, de pères en fils.

Et ça se prend pour le centre-gauche après avoir juré de suivre les idées de Trotsky, célèbre tortionnaire des prisons de Staline. Mais plus connu comme étant l'auteur d'une idéologie sympathique qui fait office d'idéologie pour les sous-cultivés bobos de Paris déguisés en Che ou en Yasser Arafat (juste pour faire peur aux caniches).

Mais c'est pas grave, car de nos jours grâce à internet, personne ne prend plus au sérieux les trotskystes qui vomissent leurs conneries dans les journaux "officiels". la population a compris depuis longtemps qu'entre l'information brut et l'information des médias officiels il y a un filtre rougissant.

Les internautes ont aussi trouvé pour la plupart une vraie alternative à ces torche-culs qui monopolisent le remplissage des têtes grâce à leur argent.

Notre petite.association sympathique n'est que le moyen de rendre la parole à ceux qui ont quelque chose à dire et qui veulent une vraie révolution. Pas celle des étudiants gauchistes, branleurs-lopettes qui chialent dès qu'un môme de cité de 14ans vient se servir dans leurs poches Place de la Nation. Plutôt la révolution de ceux qui ont réussi à penser par eux-mêmes et qui ont autre chose à faire que de se ridiculiser avec des déguisements de clowns.